5 secrets pour choisir votre caisse enregistreuse et booster votre business

Avant de vous livrer les 5 secrets pour bien choisir votre caisse enregistreuse tactile, permettez-moi de vous raconter une petite histoire.

Je me souviendrai toujours des 4 ans de ma fille !

Après des semaines de recherche, ma femme et moi avions enfin trouvé le magasin idéal pour son cadeau d’anniversaire. Nous pensions déjà à la pétillance de la petite quand elle allait déballer son joujou préféré ; c’était une maison de Barbie.

Une fois à la caisse avec notre caddy, et après un long délai d’attente, la caissière nous demande gentiment et avec détachement de revenir plus tard, car son système était à l’arrêt.

Avec plusieurs clients, nous n’avions d’autres choix que de reporter notre décision d’achat, et de revenir plus tard.

Le lendemain, et une fois au magasin, malheureusement, le jouet était déjà vendu !

Notre déception était grande, et surtout aggravée par la pénurie du modèle de jouets chez les autres magasins.

Pour éviter de tels désagréments à vos clients, j’ai décidé aujourd’hui, de vous délivrer 5 secrets pour bien choisir votre caisse enregistreuse tactile. Cela vous permettra non seulement d’éviter des situations embarrassantes à vos caissiers/caissières, mais aussi de développer votre business.

De plus, vous trouverez un bonus dans cet article, sous forme de checklist qui vous servira de guide pour le choix de votre caisse enregistreuse tactile.

Secret N°1 : Une solution ergonomique

Quand vous voyez la quantité de commandes traitées et le nombre de fois par minutes qu’une caisse est sollicitée, vous avez vraiment intérêt à penser à l’ergonomie générale de toute votre solution de point de vente.

Il vous suffit d’observer une caisse tourner dans un supermarché à l’heure de pointe pour comprendre mon propos.

Un logiciel ludique …

En situation réel, la rapidité d’accès aux fonctionnalités et la fluidité de traitement des ventes restent déterminants pour un logiciel de caisse efficace. Concrètement :

  • Le nombre de clicks depuis la prise en charge d’un client jusqu’à émission du reçu doit être optimale
  • Aucune latente technique d’une étape à l’autre. Comme par exemple des délais de chargement des données, des messages intempestifs, …
  • Images et couleurs adaptées au contexte : illustratif produit parlant, désignation courte et significative, un ton de couleur doux et harmonieux, …
  • Le logiciel doit permettre la lecture des codes à barre quand c’est possible au lieu d’opter pour une saisie manuelle
  • Connexion automatique de vos balances de pesage à la caisse, ainsi vous éviterez à vos caissiers des saisies manuelles et par conséquent, vous éliminerez les erreurs

Et un matériel adapté

Le choix du matériel est aussi important que le logiciel de caisse. L’équation à résoudre consiste à allier esthétique, robustesse et fiabilité.

Si le terminal de point de vente sera dans un milieu constamment agressé, le curseur sera plutôt du côté de la fiabilité et de la robustesse.

Si par contre, vous êtes bijoutier par exemple, l’aspect esthétique du terminal et son intégration dans le décor général demeure un élément de taille dans votre choix.

Quel que soit votre métier, la précision du système tactile est importante. S’ajoutant à cela les équipements périphériques, qui peuvent varier d’un métier à l’autre, mais qu’on peut résumer comme suit :

  • Lecteurs de code à barre fixe et mobile : récupération des données automatique dans le système avec le lecteur de code à barre ou de code QR
  • Imprimantes de tickets pour les reçus de caisse
  • Terminal pour les paiements par carte bancaire. A ce propos, l’idéal est d’avoir une intégration complète avec votre logiciel de caisse.

Secret N°2 : Une solution qui résout vos problèmes d’aujourd’hui

Dans cette rubrique, je vous donne un bref aperçu des « Must have », de votre caisse enregistreuse tactile. Cette dernière doit intégrer à minima :

  • Une gestion sécurisée des encaissements, sans possibilité de suppression de ces derniers
  • Une base de données de vos clients et de leurs coordonnées (si votre métier le requiert)
  • Les débuts de journée et les fins de journée
  • Les fonds de caisse
  • Les annulations en fonction des habilitations données aux vendeurs
  • Les différents moyens de paiement : espèce, carte bancaire, carte de fidélité, ticket cadeau, …
  • Les différentes autorisations pour accorder des remises aux clients
  • Edition de reçu de caisse
  • Finalement, les statistiques et les analyses de vos encaissements : par point de vente, par vendeur, par famille d’article, par article, par mois, par jour, …

En plus des fonctionnalités intrinsèques à la caisse, cette dernière doit être connectée à votre stock, c’est à dire, que les niveaux de stock s’actualisent en fur et à mesure et idéalement avec un seuil d’alerte pour le réapprovisionnement. Elle doit également être connectée à votre site e-commerce, pour vous éviter la double saisie.

Secret N°3 : Une solution qui relèvera les challenges de demain

Compatible avec les nouveaux modèles de distribution

La crise du COVID19 a poussé beaucoup de métiers et de professionnels à se réinventer. Il est évident que beaucoup de concepts demeurent éphémères et vont bientôt s’éteindre, tandis que d’autres sont de vrais tendances lourdes et constituent de nouveaux modèles de distribution empiétant de jour en jour sur les canaux traditionnels.

A cet effet, la considération de ces nouveaux modes de consommation est essentielle dans votre choix. Je vous donne ci-dessous quelques exemples :

  • Pick up & delivery
  • Commande en ligne & l’e-commerce qui enregistre une croissance exponentielle
  • Click & collect
  • Paiement à la livraison
  • Dark kitchen
  • Etc.

Fidélisation des clients

L’acquisition de nouveaux clients passe par un processus complexe et chronophage. Quand vous penser au temps passé à élaborer votre stratégie commerciale, à l’argent investi en marketing, …Il est claire que c’est décevant de vendre à ce client une seule fois et après, recommencer à nouveau.

Les systèmes de fidélité sont de puissants outils permettant de retenir vos clients et de « les faire revenir » dans vos points de vente. Ils permettent :

  • D’un côté, aux clients de faire de bonnes affaires : gagner des récompenses, gagner des ristournes, avoir des produits gratuits. Choses qui les pousseront à revenir pour cumuler le maximum de points
  • D’un autre côté, vous permet de conserver le client sur une plus longue période. Par conséquent, cela vous permet de rentabiliser largement l’effort commercial consenti.

Conclusion : pour booster votre business, et le passer au niveau suivant, il est nécessaire de penser à un système de fidélité lors du processus de choix de votre caisse enregistreuse tactile.

Mobile first

Savez-vous qu’en 2020, 65% du trafic internet était enregistré à partir du mobile ?

Alors en quoi la gestion d’un magasin devrait être différente de la visite des réseaux sociaux sur le mobile ?

En effet, se doter d’un système de caisse directement connecté à une application mobile est plus que nécessaire. Ce qui vous permettra de :

  • Suivre l’activité de votre magasin, quand vous voulez de là ou vous êtes
  • Suivre les niveaux de stock
  • Consulter en temps réel votre chiffre d’affaires
  • Etc.

5 secrets pour choisir votre caisse enregistreuse

Secret N°4 : Une solution adaptée à votre métier

Chacun à son métier, et chaque métier à sa solution ! Le propos est anodin, et pourtant ignoré par la majorité des professionnels, lorsqu’ils décident de choisir leur caisse enregistreuse tactile.

Il est évident que tous les logiciels de caisse doivent gérer à minima les points détaillés plus haut. Néanmoins, la prise en charge de vos spécificités demeure vitale. Voici quelques illustrations.

www.caroussel.ma

Restauration

En plus de ce qui a précédé, si vous êtes par exemple dans la restauration, il est essentiel pour vous d’avoir :

  • Plusieurs imprimantes de cuisines pouvant être spécialisées par zone : quand le serveur passe une commande comportant des pizzas, des sandwichs et des pattes. Il est probable que vous ayez des équipes différentes qui les préparent. Par conséquent chacun doit avoir un ticket de cuisine correspondant à sa spécialité
  • Une gestion puissante des packs/formules ou des menus composés avec les suppléments correspondants
  • La possibilité d’envoyer des ordres de façon séquentielle et planifiée à la cuisine. Une commande, comportant une salade, un plat et un dessert, doit être envoyée selon un ordre précis, en demande la bonne assiette au bon moment. Il est inutile d’encombrer la cuise avec le dessert du client qui sera consommé 45 minutes plus tard.
  • Etc.

Prêt à porter

Si par contre, vous êtes dans le prêt à porter, sans une gestion des tailles et des couleurs, le système ne vous sera pas d’une grange utilité. Il en va de même pour les échanges clients, qui sont très fréquents.

Boucherie

Le dernier modèle est celui des bouchers, qui requiert un système de caisse totalement connecté aux balances de pesage, capable d’identifier la quantité et l’article pesés, et de mouvementer le stock en fonction des pesées réalisées par les balances. Sans parler bien évidement d’une gestion des DLC (Date Limite de Consommation), …

Enfin, les exemples ne manquent pas. C’est pour cela, qu’il est important d’identifier vos spécificités, et de bien se renseigner sur le logiciel de point de vente. Quitte à exiger des démonstrations pour visualiser concrètement comment vos exigences seraient couvertes.

5 secrets pour choisir votre caisse enregistreuse

Secret N°5 : Une solution adaptée à votre budget et votre contexte

Avec la multitude d’offres et d’informations sur internet, vous aurez tendance à vous perdre rapidement, et à céder devant certaines offres qui paraissent alléchantes. Par ailleurs, vouloir faire une bonne affaire, choisir une caisse bon marché, … semble être dangereux, surtout quand il s’agit d’un outil qui va centraliser vos encaissements.

Il ne s’agit pas seulement d’un système de caisse, mais aussi de l’aboutissement de tous vos efforts commerciaux en amont !

En effet, énormément de marques, et de modèles sont proposés, et les prix peuvent varier du simple ou double. Alors, comment choisir dans ce cas ?

La réponse est simple, votre décision ne doit pas être orientée par le prix, mais plutôt par les points évoqués précédemment ; c’est à dire :

  • En premier lieu, l’ergonomie du logiciel et du matériel
  • Ensuite, La réponse à vos besoins actuels
  • Après, La capacité à gérer de nouveaux besoins que vous aurez au fur et à mesure que votre activité se développe
  • Et finalement, La prise en charge de vos spécificités métiers,

Dès lors, que la solution ait validée l’ensemble des items cités ci-dessus, à ce moment-là, vous pouvez scruter la partie financière en comparant les marques, leurs caractéristiques techniques, leurs performances, …

Lien vers la checklist qui vous aidera à choisir point par point votre caisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *